Jacques Séjournet (ca 1610-1662), 36ème Abbé de l'Abbaye Notre-Dame de Cambron

VIII | 1.1.4.6.14.1.4.2 | Jacques Séjournet, ° château de Ligne, vers 1610, fils de Jacques, bailli de Ligne et de Barbe du Wet (ou du Welz). Il entra dans les ordres, et il fit sa profession religieuse, le 2 mai 1630. A cette occasion, il se déshérita, le 2 juin 1631, au profit de sa soeur Marie, d'un fief ample, sis à Maffles.

« Etant jeune religieux, Jacques fut envoyé à Mons par l’Abbé Farinart » (Abbé de l’Abbaye de Cambron de 1614 à 1633), « pour y faire sa théologie morale; nommé ensuite chapelain à l’Abbaye de La Cambre, il en revint pour être maître-d’hôtel à Cambron » [MON1876, p. 139] 

cambron,casteau,château d'ecaussines,lalaing,abbaye,abbé,armorial

vers 1603 | Cambron-l'Abbaye, à Cambron-Casteau (prov. Hainaut, ar. Ath)
Vue depuis la rive sud de la Dendre
Albums de Croÿ - tome VIII  [DUG&BER1989, p. 79]

Le 9 Xre 1649, Jacques Séjournet fut nommé 36eme Abbé de Cambron (1), par l'archiduc Léopold (Conseil d'Etat), et béni à Epinlieu, le 21 mars 1650, par l'abbé d'Aulne, dom Edmond Jouvent. C'est lui qui signa, le 4 mai 1661, l'acte de recognition joint à la relique de sainte Sybille de Gages, remis à l'église de Saint-Géry à Braine le Comte. Il avait succédé à l'abbé Jean de Coeme.

Il portait les armes pleines des Séjournet, surmontées de la mitre et de la crosse, tournée vers l'extérieur.

cambron,casteau,château d'ecaussines,lalaing,abbaye,abbé,armorial

après 1649 | Meuble (2) aux armes de Jacques Séjournet  
et de l'abbaye Notre-Dame de Cambron (3) 
[FOR1976, p. 61] 

Jacques Séjournet administra l'abbaye pendant douze années et apporta des améliorations au monastère et à l’église. "Il fit refondre dans de plus grandes dimensions les cloches de l’église et celles de la chapelle de Notre-Dame" et "fit rehausser le crucifix, et monter les deux jeux d’orgues" [MON1876, p. 259]. Selon le même auteur, "La Haute-Porte et la Basse, semblables à des entrées de villes, avaient été construites par l’Abbé Séjournet en même temps que le corps de logis et la remise de carosses contigue, nommés le quartier du bailli" [MON1876, pp. 156 et 157].

Jacques était député aux Etats à Mons, lorsqu'il mourut au refuge de l'abbaye de Cambron, en cette ville, le 10 mars 1662. 

Ses restes furent transportés à Cambron, et placés sous une pierre tumulaire, sur laquelle on lisait Hic jacet R. admodum dominus Sejourné XXXVI abbas Cambronensis, qui duo decimi annis et duobus mensibus huit proefuit Monasterio magna cum lande, et obiit, 10 martii 1662. Anima ejus requiescat in pace. « C'était un homme d'un extérieur noble et gracieux, et d'un caractère affable. On ne sortait de chez lui que le coeur satisfait. Il imita les vertus de ses ancêtres, et en particulier, leur dévotion, envers le Saint Sacrement de l'Autel. »[MON1876, pp. 139 et 140] 

cambron,casteau,château d'ecaussines,lalaing,abbaye,abbé,armorial

ca 1724 | Abbaye de Cambron, d'après un plan levé par Ch. Lanny
Coll. Universiteitsbibliotheek Gent

cambron,casteau,château d'ecaussines,lalaing,abbaye,abbé,armorial

"Au bout d’une imposante allée de tilleuls, apparaît le porche d’entrée, de style classique à trois travées, bâti en 1722 sous l’abbé de Steenhault (...). Au bout d’une allée de platanes séparant les étangs à l’Ouest, la façade de la fin du XVIIIème siècle faite de remplois montre un portail sous arc surbaissé encadré de pierre à bossages; au-dessus, large baie rectangulaire divisée par deux colonnettes toscanes". [MAR1988]

cambron,casteau,château d'ecaussines,lalaing,abbaye,abbé,armorial

1985 | Abbaye de Cambron Casteau
Grand escalier
© Eric de Séjournet

A l'arrière-plan, l'ancienne église abbatiale Notre-Dame du XVIIIème siècle de type cistercien des XIIème et XIIIème, dotée à la fin du XVIIIème d’une nouvelle façade monumentale dominée par une tour [MAR1988].

L'escalier monumental de style classique fut construit en 1776 sous l’abbé Hocquart. Reliant les étangs à l’esplanade de l’abbatiale par-dessus la Dendre, belle composition en pierre à trois paliers et volées de marches à dessin chantourné [MAR1988]. 

cambron,casteau,château d'ecaussines,lalaing,abbaye,abbé,armorial

 1985 | Abbaye de Cambron Casseau
Grand escalier
© Eric de Séjournet

__________

(1) abbaye cistercienne fondée en 1148 sur la Dendre orientale, à Cambron-Casteau, dans le Hainaut (Belgique). Elle fut supprimée en 1789.
(2) meuble se trouvant au château d'Ecaussines-Lalaing
(3) armes de l'Abbaye de Cambron Casteau : "Un écu représentant un arbre dont le tronc est plongé dans l'eau; trois poissons sont placés de chaque côté du tronc; le champ qui rappelle l'eau est d'argent; l'arbre de sinople; les poissons sont d'azur et le chef, qui forme l'air, est de gueules" [MON1876]

Livre de raison des Séjournet | tome 2 | FONDS DOCUMENTAIRE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017

Les commentaires sont fermés.